Lettre ouverte de l’ATOQ

116

« L’Association des Tours opérateurs du Québec offre tout son support à Sunwing.

La réalité vient frapper un de nos membres et partenaires importants de notre industrie. La cyberattaque concerne tous les intervenants de notre industrie, personne n’est à l’abri d’un tel événement.

Nous devons tous être conscients que la cybersécurité concerne la prévention des risques et l’appel à la vigilance face aux cyberattaques.

Mais puisque le risque zéro n’existe pas, il est particulièrement important de savoir quoi faire en cas d’attaque informatique.

L’ATOQ demande la vigilance de tous. Il est important de noter que seule une préparation en amont permettra au personnel de l’entreprise d’avoir les bons réflexes au moment de la cyberattaque et de limiter les impacts sur l’entreprise.

Nathalie Guay, directrice générale de l’ATOQ

On considère qu’il y a une intrusion dans un système d’information lorsqu’une personne a réussi à s’introduire sans y être autorisée. Évidemment, si elle parvient à obtenir des droits d’administrateur, elle sera en bien meilleure position pour en tirer profit.

Il est clair que nous sommes tous, en tant qu’utilisateur lambda, bien souvent désemparés lorsqu’on se rend compte que nous sommes victimes d’une cyberattaque. Les premiers réflexes ne sont pas toujours les meilleurs, nous devons être prudents, car nos actions peuvent mener à la destruction des éléments qui permettent précisément de comprendre l’origine de l’attaque.

Encore une fois, nous sommes très désolés et compatissons avec Sunwing, notre partenaire et membre de l’ATOQ, ainsi qu’avec toutes les agences de voyage qui sont également prises dans ce tourment. »