Croisières : les CDC confirment la fin de l’ordonnance de navigation conditionnelle

425

Mercredi, les CDC ont officiellement confirmé que son ordonnance de navigation conditionnelle (CSO) passera le 15 janvier à un nouvel ensemble de directives purement volontaires pour la santé et la sécurité COVID pour les navires naviguant dans les eaux américaines.

Expirant au 15 janvier, les CDC ont confirmé aux médias que l’ordonnance ne serait pas prolongée.

Rappelons que c’était l’ordonnance de non-navigation de mars 2020, une interdiction de toute croisière opérant dans les eaux américaines, qui s’était ensuite transformée en ordonnance de navigation conditionnelle à l’automne suivant, rouvrant ainsi la croisière par phases sous des mesures strictes et avec une vérification pour chaque navire avant qu’il ne soit autorisé à naviguer à nouveau.

Les CDC indiquent que des instructions plus techniques seront fournies pour cette nouvelle phase volontaire et que les principales compagnies de croisières, selon Cruise Week, devraient participer au programme. Elles ont jusqu’au 21 janvier pour informer officiellement les CDC de leur participation.

Il s’agit donc d’un jour phare pour l’industrie des croisières. Certains observateurs craignaient que le CSO ne soit prolongé, compte tenu de l’augmentation du nombre de cas à bord des navires de croisière – comme aux États-Unis et au Canada – en raison d’Omicron, variant hautement contagieux, qui a amené les CDC à émettre un avis plus tôt ce mois-ci, demandant aux Américains d’éviter les croisières.

L’industrie des croisières « s’est intensifiée »

La directrice des CDC, Dr Rochelle Walensky, a déclaré lors d’une audience du Sénat américain le 11 janvier dernier : « Je pense que l’ordonnance de voile conditionnelle et le fait que l’industrie a intensifié ses efforts et est maintenant intéressée à aller même au-delà des exigences a porté ses fruits. »

Elle a noté que les CDC avaient travaillé en collaboration avec l’industrie des croisières.

« La transition de l’ordre conditionnel de navigation (CSO) vers un programme volontaire à compter du 15 janvier reconnaît l’engagement inébranlable de l’industrie des croisières à fournir certains des niveaux les plus élevés d’atténuation de la COVID-19 », a déclaré un communiqué de l’organisation de la CLIA publié dans Cruise Week.

La confirmation mercredi de l’expiration du CSO intervient avant une conversation en ligne, ce  jeudi matin, entre Frank Del Rio, président et chef de la direction de Norwegian Cruise Line Holdings et le Dr Scott Gottlieb, ancien commissaire de la Food and Drug Administration des États-Unis, président du Norwegian Cruise Line Holdings SailSAFE Global Health and Wellness Council et expert COVID-19.

Le Dr Gottlieb fournira une mise à jour sur l’état de la pandémie de COVID-19 à l’échelle mondiale, ainsi que sur l’impact actuel et futur attendu du variant Omicron, en particulier sur la croisière alors que l’industrie continue de naviguer à travers les épidémies de COVID, voguant vers l’avant, maintenant sans la menace de l’Ordre conditionnelle qui pesait sur elle.

Lynn Elmhirst, Open Jaw