La Maison Blanche dévoile de nouveaux plans de réouverture des frontières

1047

Le mois dernier, comme l’a rapporté Open Jaw, l’administration Biden a déclaré qu’elle envisageait un mandat de vaccination pour les arrivées internationales aux États-Unis.

Maintenant, la Maison Blanche a déclaré qu’elle prévoyait un « nouveau système de voyage international » dans le pays – et que ce dernier inclurait la recherche des contacts.

Reuters rapporte que le coordinateur des réponses à la COVID-19 de la Maison Blanche, Jeff Zients, a fait des remarques à ce sujet lors d’un point de presse à la Maison Blanche mercredi.

En 2020, l’administration Trump a bloqué une campagne visant à obliger les compagnies aériennes à collecter des informations de recherche des contacts auprès de visiteurs internationaux voyageant aux États-Unis.

Au cours de la réunion, Zients a déclaré que l’administration Biden actuelle adoptait une position différente. « Le nouveau système comprendra la collecte de données à propos des passagers voyageant aux États-Unis pour permettre aux Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) de contacter les voyageurs s’ils sont exposés à la COVID-19. »

En outre, Zients a confirmé: « Nous explorons la possibilité d’envisager des exigences de vaccination pour les ressortissants étrangers voyageant aux États-Unis ».

Cependant, les responsables n’ont donné aucune indication que les États-Unis rouvriraient leurs frontières de sitôt. Ils ont fixé la réouverture aux arrivées internationales selon les niveaux de vaccination nationale américaine.

Lors du même point de presse, la secrétaire au Commerce, Gina Raimondo, a déclaré que la flambée des cas de COVID-19 retardait un assouplissement des restrictions d’entrée. « Nous voulons passer à un système basé sur les métriques », a déclaré Raimondo. « Avant de pouvoir le faire, nous devons mieux gérer la situation domestique, ce qui nous oblige à faire vacciner tout le monde. »

Zients a déclaré que le nouveau système en cours d’élaboration remplacerait les restrictions frontalières actuelles – à terme. Et que le gouvernement veut qu’il soit « prêt à avancer » lorsqu’il sera jugé sûr de rouvrir ses frontières.

« Le peuple américain doit avoir confiance que le nouveau système de voyage international est plus sûr, même si nous – je veux dire à ce stade – nous laisserons entrer plus de voyageurs », a-t-il déclaré.

Il a déclaré que le gouvernement américain voulait rouvrir ses frontières « dès que possible », mais que « les taux de vaccination comptent ici, chez nous et dans d’autres pays », a déclaré Zients.

Pour renforcer ce résultat, il a exhorté les agences de voyages américaines à rendre obligatoire la vaccination des travailleurs, mais contrairement au gouvernement canadien, il n’a donné aucune indication que le gouvernement américain le rendrait obligatoire.

Selon Reuters, « certains responsables de l’industrie craignent que l’administration Biden ne lève pas les restrictions de voyage avant des mois ou potentiellement jusqu’en 2022 ».

Traduit d’un article de Lynn Elmhirst, Open Jaw