Le Grassroots Marketing : pour accélérer votre reprise à peu de frais

149

Le Grassroots Marketing, vous connaissez? On l’appelle aussi « Guerilla Marketing », rien de moins! Le concept? Partir de zéro. Plus précisément : cibler « petit » plutôt que « gros ». Explications.

Le mois dernier, Sandals Resorts orchestrait une conférence virtuelle sur le sujet. « Les conseillers en voyage canadiens doivent se relever de la crise de la pandémie. Pour ce faire, des stratégies peu coûteuses et très ciblées n’ont jamais été aussi essentielles. Le Grassroots Marketing est une solution parfaite! » plaidaient les intervenants à cette conférence.

Open Jaw Québec a fait quelques recherches pour en savoir plus.

Une approche du « pensez gros, commencez petit »

Les spécialistes en marketing et publicités qui nourrissent le site https://smallbusiness.chron.com expliquent le principe du Grassroots Marketing ainsi :

« Au lieu de lancer un message et espérer qu’il soit lu et entendu par un grand nombre de personnes, vous ciblez vos efforts vers un petit groupe de personnes, et misez sur ce petit groupe pour qu’il répande votre message à votre place, à un plus large auditoire. »

Bouche à oreille puissance 10

On explique que le Grassroots Marketing fait souvent usage de méthodes non traditionnelles actuelles, ou non conventionnelles actuelles. « Mais qui peuvent donner de gros bons résultats! » disent les experts de Small Business.com.

« Le Grassroots Marketing est une stratégie visant à créer du contenu qui est largement destiné à un auditoire spécifique, de niche. L’objectif est de rejoindre un groupe de personnes avec des messages qui les inspirent beaucoup, tellement en fait qu’ils les répandront à votre place. En d’autres mots, c’est une technique de marketing bouche à oreille puissance 10 » explique la blogueuse américaine Rebecca Riserbato, spécialiste des questions marketing.

« Il faut d’abord cibler des personnes à fort potentiel influenceur. Puis vous comptez sur elles pour qu’elles utilisent leur influence et répandent la bonne nouvelle à l’égard de votre produit ou votre idée » explique les experts de https://smallbusiness.chron.com.

« Le Grassroots Marketing s’apparente au marketing viral en ce sens où l’objectif est de créer du contenu que votre public-cible voudra lui-même partager. Ce contenu en sera un qui vise à inspirer un auditoire, mais surtout à le convaincre de passer à l’action, de faire quelque chose » poursuit Madame Riserbato.

« Voici un contexte de Grassroots Marketing: un restaurateur offrira des coupons de gratuité ou de réduction à une petite poignée de grands consommateurs amateurs de repas aux restaurants. Ces consommateurs iront manger chez le restaurateur en question et parleront ensuite de leur expérience à leur réseau de contacts et famille, pour qui ils sont des référence en la matière. C’est eux qui feront votre marketing! » explique https://smallbusiness.chron.com.

Les 6 étapes du Grassroots Marketing réussit selon Rebecca Riserbato :

  1. Il faut bien connaître son public-cible.
  2. Soyez créatif et incitez à agir.
  3. Misez sur le récit, l’histoire racontée.
  4. Commencez localement, dans votre secteur très immédiat.
  5. Faites usage de propos qui sont à votre avantage.
  6. Créez du contenu YouTube.

Plus économique

Rebecca Riserbato explique ici en quoi le Grassroots Marketing se révèle une stratégie économique :

« Une campagne basée sur la méthode du Grassroots Marketing est plus économique parce qu’elle cible un auditoire spécifique et moins élargi. »

La méthode mise, en fait, sur les autres, sur un entourage, sur des personnes influentes qui feront, en d’autres mots, le travail à votre place. « D’où la notion d’économie, une notion très importante en ce moment où les agences doivent remonter la pente » ont souligné les intervenants à la conférence organisée par Sandals, soit Winston Chang, responsable du développement des affaires pour la Colombie-Britannique, la Saskatchewan et le Yukon chez Unique Vacations Canada, et Robert Smith, responsable du développement des affaires pour l’Ontario chez Unique Vacations Canada.

Lancer un concours, poster des messages accrocheurs sur les médias sociaux ou même apposer, en vitrine d’agence, des messages qui piquent la curiosité du voisinage, sont autant d’exemples du Grassroots Marketing.

Marketing à l’échelle locale

John E Lincoln, auteur du Beginner’s Guide to Grassroots Marketing

« Le Grassroots Marketing rappelle les techniques simples et anciennes du porte-à-porte, d’un travail effectué sur le terrain. L’idée est de compter sur les gens d’influence dans sa propre communauté, dans son quartier ou dans sa région, pour faire parler de soi. C’est en cela que c’est une stratégie économique » explique John E Lincoln, auteur du Beginner’s Guide to Grassroots Marketing.

« Parfois, votre meilleur outil marketing n’a rien à voir avec le montant d’argent que vous pouvez dépenser dans une campagne. La plupart du temps, il s’agit simplement de mettre l’emphase sur des messages créatifs ou de bien fignoler un message envoyé par courriel à un de ses clients » explique à son tour Neil Patel, blogueur et influenceur spécialisé dans les techniques marketing sur le Web.

« Le Grassroots Marketing est également la technique utilisée par les personnes qui veulent créer un mouvement » ajoute Monsieur Patel.

Nos recherches nous ont d’ailleurs amenées à découvrir que les messages venant de « véritables mouvements sociaux », appelés grassroots en anglais (grass signifiant herbe et roots voulant dire racine), sont largement utilisés… en politique. « En politique, les mouvements grassroots donnent l’impression de l’existence d’une opinion publique sur un sujet »!, nous apprend le Dictionnaire des publics. Mais ça, c’est un autre domaine….