La Guadeloupe nous présente ses nouveautés et ses incontournables pour 2020

1155
Sebastian Domanski, Willy Rosier, Sophie Lagoutte, Deborah Coffre, Patricia Azor, Francois Choquette et Mélanie Paul-Hus

Le 10 décembre dernier, le Comité du Tourisme des îles de la Guadeloupe, en partenariat avec Atout France, invitait les médias à découvrir les saveurs et les atouts des îles de Guadeloupe. L’événement, sous la forme conviviale d’un atelier-cocktail – et « mocktail » – s’est tenu au restaurant Perles et Paddock de Montréal.

En ce moment, les îles de Guadeloupe connaissent un important regain d’intérêt de la part des voyageurs québécois, ce qui a poussé les transporteurs à augmenter le nombre des sièges vers Pointe-à-Pitre. Willy Rosier, directeur du Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe, a précisé avec enthousiasme : « Air Canada a augmenté sa capacité de plus de 3500 sièges cet hiver, avec deux nouvelles rotations en 2019. Après une année exceptionnelle en 2019, une autre saison record s’annonce. »

À lire aussi :
Guadeloupe : Club Med dévoile toutes ses nouveautés à La Caravelle

Pour le marché canadien, on parle d’une augmentation de 26% de passagers l’an passé par rapport à l’année précédente, avec une clientèle qui tend à rajeunir.

En plus des deux vols par semaine de Transat, Air Canada offre jusqu’à 4 vols par semaine en partance de Montréal jusqu’à Pointe-à-Pitre à partir du 11 décembre.

Des hébergements rénovés pour tous les profils de clientèle

La Toubana hotel and spa

La région Guadeloupe a poursuivi sa montée en gamme des hébergements proposés dans l’archipel et a aussi investi dans des offres alternatives et originales. Mentionnons La Toubana hotel and spa, entré dans le cercle très prisé des hôtels cinq étoiles, La Villa des Arts à Saint-François, une villa boutique très haut de gamme avec une capacité d’accueil de 8 personnes et l’Hôtel Bois joli à Terre-de-Haut, qui possède 29 chambres entièrement rénovées.

Du côté des hébergements urbains, The Green Hostel, la première Auberge de Jeunesse Éco-Responsable de Guadeloupe, a ouvert ses portes au cœur de Point-à-Pitre, fin octobre 2019.

Rappelons également qu’il y a quelques semaines, on célébrait en grand la rénovation et l’extension du Club Med La Caravelle pour un montant de 47 millions d’euros. Les nouvelles expériences proposées aux clients comprennent entres autres de nouvelles installations pour enfants, la nouvelle section « Oasis Zen » exclusivement réservée aux adultes ainsi que l’ajout de 120 nouvelles chambres.

Un archipel aux mille et une expériences

Paricia Azor et Willy Rosier

Monsieur Rosier nous parle avec grande passion des émotions addictives et uniques que fait vivre la Guadeloupe aux touristes. « 69% des touristes sont des gens qui reviennent, et ils ne reviennent pas que deux fois! Ils reviennent quatre, cinq, six, sept fois. En fait, ils reviennent toute leur vie chez nous. Ils viennent plus jeunes, ils reviennent quand ils se marient, ensuite ils sont de retour avec leurs enfants et ainsi de suite… On peut appeler cela : un tourisme qui parcourt le cycle de la vie. »

Basse-Terre, Grande-Terre, Marie-Galante, Les Saintes, La Désirade, des îles au nom évocateur qui font rêver, chacune étant une destination en soi. Partout, l’environnement est verdoyant, généreux et préservé. Les visiteurs peuvent pratiquer des activités variées, de la randonnée à la plongée sous-marine ou même le deltaplane, en passant par le vélo. Il est facile de faire escale dans les îles de l’archipel, et de vivre ainsi cinq voyages en un.

Du Mémorial ACTe aux Routes du rhum

Au cœur de la culture guadeloupéenne, il ne faut pas manquer l’impressionnant musée situé à Pointe-à-Pitre, le Mémorial ACTe, qui a pour ambition originelle de créer un lieu dédié à la mémoire collective de l’esclavage et de la traite, ouvert sur le monde contemporain. En ce moment, le musée présente une remarquable exposition : « Le modèle noir, de Géricault à Picasso ».

Autre arrêt proposé : l’écomusée de la caféière Beauséjour à Pointe-Noire, qui a ouvert ses portes récemment, pour une balade dans une plantation consacrée aux cultures du café, du cacao et de la vanille. Enfin, Les Routes du rhum propose pour toutes les îles de savoureux itinéraires thématiques sur le patrimoine, la gastronomie et les savoir-faire locaux. On parle de 30 sites touristiques porteurs d’histoire parmi les lesquels des distilleries, rhumeries, sucreries, et habitations.

Pour en savoir plus à propos des Iles de Guadeloupe, visitez le site www.lesilesdeguadeloupe.com  qui présente plus de 300 hébergements, 80 restaurants et 400 activités à proposer à vos clients.